media news room logo dark
Vous travaillez avec des données client ? Voici 9 façons de les garder en sécurité

Vous travaillez avec des données client ? Voici 9 façons de les garder en sécurité

À l’ère du numérique, les entreprises collectent de nombreuses données, qu’elles doivent protéger du risque de vol ou de perte. L’application des bonnes pratiques de cybersécurité concernant la protection des données protège à la fois les clients et la réputation des entreprises.

1. Collectez uniquement les données dont vous avez besoin

Pour limiter les risques, évitez de collecter des informations dont vous n’avez pas l’utilité. Cela vous permettra d’éviter des problèmes supplémentaires en cas de violation de données. Collectez les données privées dont vous avez besoin pour le fonctionnement de votre entreprise ou de vos services, comme pour améliorer l’expérience client. Des audits vous permettront d’évaluer quels types de données vous devrez privilégier.

2. Chiffrez les données utilisateur sensibles

Toutes les données doivent être chiffrées, pour ne pas attirer l’attention des cybercriminels, et pour vous protéger de leur perte. Le chiffrage concerne les données conservées sur les systèmes et les serveurs, ainsi que les données échangées par e-mails. Les données devront être sauvegardées de manière régulière et stockées dans un emplacement sécurisé, pour être en mesure de les récupérer sans avoir à payer de rançon en cas de cyberattaque.

3. Effectuez les mises à jour des logiciels

Quels que soient les logiciels que vous utilisez, des mises à jour sont fréquemment proposées pour améliorer leur efficacité, ainsi que leur sécurité. Bien souvent, les cybercriminels profitent des failles de sécurité de vos appareils pour compromettre les données client, ce qu’il est possible d’éviter en réalisant les mises à jour dès que de nouveaux correctifs de sécurité sont disponibles.

4. Protégez les données des réseaux non sécurisés

Les analyses de données peuvent être amenées à travailler en dehors de leur espace de travail régulier, comme dans un café par exemple. En cas d’utilisation du WiFi public du café ou de tout autre espace public, il est important d’améliorer la sécurité de la connexion. L’installation d’un VPN iPhone permet de protéger les données de tout regard indiscret, ce qui renforce la sécurité du travail à distance.

5. Optez pour l’authentification multifacteur

Les données des entreprises doivent bénéficier d’un maximum de protection, c’est pourquoi il est conseillé d’employer l’authentification multifacteur. Ce mode d’authentification doit être vérifié par deux facteurs, et pas seulement par un mot de passe (qui doit bien sûr être robuste). Il peut s’agir d’un code envoyé par téléphone, ou sur une boîte mail par exemple. Cela permet de renforcer l’accès au compte, afin de lutter contre les intrusions des pirates informatiques.

6. Limitez l’accès aux données

Pour limiter les menaces internes et améliorer la protection des données, il est important de limiter l’accès aux données en fonction du rôle et des besoins de chacun. Il est conseillé de privilégier le principe du moindre privilège, pour que les utilisateurs ne puissent avoir accès qu’aux données dont ils ont besoin, et jamais plus. Les niveaux et les autorisations d’accès peuvent être gérés grâce à des outils de gestion perfectionnés.

7. Augmentez votre protection face au phishing

Les attaques de phishing peuvent être redoutables pour les entreprises et pour la sécurité de vos données client. Il est important d’apprendre à les reconnaître, et d’utiliser des outils qui aident à limiter ce risque. Il existe des filtres anti-spams qui aident à bloquer les publicités, et que vous pourrez installer sur l’ensemble des appareils de votre entreprise. Vous pourrez également utiliser un antivirus et un anti-malware pour renforcer la protection des données.

8. Formez votre personnel aux pratiques de cybersécurité

En plus des nombreux outils et des différentes pratiques que vous pourrez mettre en œuvre pour protéger vos données client, il ne faut pas négliger l’importance de la formation aux risques de cybersécurité. Vos employés doivent être sensibilisés aux bonnes pratiques de cybersécurité, avec des rappels réguliers. Ils doivent être en mesure de reconnaître les signes d’une attaque.

9. Gardez la communication ouverte en cas de problème

Si malgré toutes ces bonnes pratiques, un problème vient à survenir, il est important de garder une communication ouverte, tant avec vos employés qu’avec vos clients. Les employés doivent comprendre ce qu’il se passe et les clients doivent être alertés de l’état de leurs données, même si vous ne partagez que de brèves informations concernant l’incident.

Auteur

Articles Connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *