media news room logo dark
Ville de demain : vers une gestion plus intelligente des déchets

Ville de demain : vers une gestion plus intelligente des déchets

Les innovations technologiques ont pour but d’améliorer le quotidien de demain, tout en cherchant aussi à réduire les coûts, à protéger la planète et à favoriser l’économie circulaire. C’est également le cas en ce qui concerne la gestion de nos déchets. L’objectif est de recycler un maximum de déchets tout en limitant les transports pour la collecte. Peut-on relever ce défi ? Et bien, il semblerait que beaucoup d’initiatives existent déjà à travers le monde entier.

Pourquoi mettre en place une nouvelle façon de gérer les déchets ?

Que ce soit en France, ou partout dans le monde, la population ne cesse d’augmenter. Le résultat c’est que de plus en plus d’ordures doivent être collectées, traitées puis recyclées. Et bien que la poubelle urbaine soit déjà une excellente solution pour la gestion des déchets en ville, il devient difficile sur le plan logistique de tout gérer lorsqu’il n’y a pas assez de main-d’œuvre ou quand les moyens matériels ne sont pas suffisants. Actuellement, il n’est pas si rare de voir des tas d’ordures qui s’amoncellent sur les trottoirs dans les zones urbaines. Bien souvent, les rues finissent par ressembler à des décharges. Au-delà du fait que ce ne soit pas du tout hygiénique, c’est aussi très désagréable et peu attractif.

Comment améliorer la gestion des déchets ?

Devant ces enjeux, de nombreuses entreprises se sont lancées dans la recherche et dans l’innovation pour révolutionner la gestion des déchets dans les grandes et petites villes.

Depuis environ 10 ans, différentes villes ont installé des puces sur les bennes à ordures des particuliers. Le fonctionnement est simple, la puce va déterminer le volume de déchets dans la benne lorsqu’elle est ramassée. Ensuite, la taxe sur les ordures ménagères va être calculée selon les chiffres obtenus. Dans d’autres villes, les particuliers ont un forfait TOM, qui sera majoré si le nombre de sorties de la benne pour la collecte est dépassé. Ces incitations financières ont surtout deux objectifs importants, à savoir :

  • encourager les particuliers à réduire leur volume d’ordures ménagères : ce qui sera possible en choisissant la technique du zéro-déchet ou via le compostage des différents déchets organiques ;
  • optimiser le recyclage du plastique, du verre et du carton : si ces matériaux sont bien disposés dans les poubelles de tri, ils n’encombrent plus les bennes à ordures classiques.

Le système est aussi intéressant pour relever des informations utiles sur les horaires et les fréquences de collecte des déchets. C’est une méthode redoutable pour faciliter le circuit de collecte des ordures.

Les dispositifs connectés pour améliorer la collecte et le recyclage des déchets

Certaines sociétés vont encore plus loin dans l’innovation en concevant des bennes urbaines connectées qui pourront fournir des données complémentaires comme le taux de remplissage ou encore la composition des ordures. Avec ces informations en direct, et grâce à l’analyse des données sur plusieurs années, les collectivités pourront améliorer la collecte. Ainsi, il sera plus facile de savoir quand il serait plus intéressant de venir vider les bennes à ordures, pour limiter au maximum tous les trajets inutiles. L’objectif sera de réduire les émissions de CO2 tout en faisant encore plus d’économies.

Dans un futur encore plus lointain, nous pourrions voir arriver des poubelles urbaines intelligentes qui pourraient recycler elles-mêmes tous nos déchets.

Auteur

Articles Connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *