media news room logo dark
Le SMIC en hausse dès le 1er mai : une annonce à ne pas manquer !

Le SMIC en hausse dès le 1er mai : une annonce à ne pas manquer !

Face à une inflation galopante de 5,7% en mars, les ménages respirent enfin : le SMIC connaîtra une hausse de plus de 2% dès le 1er mai, a annoncé Elisabeth Borne, la Première ministre. Cette augmentation, principalement due à l’inflation, a été révélée lors d’une visite d’un supermarché en Eure-et-Loir. La cheffe du gouvernement a également encouragé les entreprises à renégocier les grilles salariales pour préserver le pouvoir d’achat.

Le SMIC net mensuel passe à 1.383 euros pour 35 heures hebdomadaires

D’après le cabinet d’Olivier Dussopt, ministre du Travail, l’augmentation s’élève à 2,19%, portant la hausse annuelle à 6%. Ainsi, le SMIC net mensuel pour un temps plein de 35 heures sera revalorisé de 30 euros, atteignant 1.383 euros. Chaque année, au 1er janvier, le SMIC bénéficie d’une hausse mécanique tenant compte de l’inflation pour les 20% de ménages aux revenus les plus faibles. Des revalorisations supplémentaires peuvent intervenir en cours d’année si l’inflation dépasse 2%.

Le rôle clé du panier anti-inflation face à la hausse des prix

Accompagnée d’Olivia Grégoire, ministre déléguée aux PME, Elisabeth Borne a souligné l’impact positif du “panier anti-inflation” mis en place par la grande distribution pour limiter l’augmentation des prix. Selon la Première ministre, cet engagement des distributeurs à réduire leurs marges a évité une envolée des prix de l’alimentation et des produits d’hygiène.

Des baisses de prix significatives grâce au panier anti-inflation

Elisabeth Borne a également précisé que les enseignes participant au trimestre anti-inflation, qui prend fin le 15 juin, ont réduit en moyenne de 5% les prix des produits inclus dans le panier anti-inflation. La baisse atteint même 7% pour le réseau Système U, dont la Première ministre visitait l’un des magasins.

En conclusion, la hausse du SMIC de 2% en mai et le panier anti-inflation constituent des mesures essentielles pour soutenir le pouvoir d’achat des ménages face à l’inflation. Les entreprises sont également encouragées à renégocier les grilles salariales afin de préserver le pouvoir d’achat des travailleurs.

Auteur

Articles Connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *